Accueil > Outils > Mots-clés > Armistice

Outils

Armistice

En cinq semaines, la bataille de France qui se déroule entre le 10 mai et le 22 juin 1940, fait près de 100 000 morts et provoque l’exode de dix millions de réfugiés. Le 10 juin 1940, le gouvernement rejoint Bordeaux après avoir quitté Paris où les Allemands arrivent quatre jours plus tard. Le président du Conseil, Paul Reynaud, est incapable d’obtenir du gouvernement la poursuite de la lutte depuis l’Afrique du Nord, en dépit du soutien de son sous-secrétaire d’État à la Guerre, le général de Gaulle. Il est donc remplacé par le maréchal Pétain le 16 juin. Ce dernier refuse la capitulation, acte militaire qui n’engagerait pas la souveraineté nationale et qui autoriserait la création d’un gouvernement en exil susceptible de continuer la guerre. Pétain juge la République responsable de la défaite et choisit la solution lui permettant de rester sur le sol français et d’organiser le « redressement intellectuel et moral » du pays. L’Armistice est donc signé le 22 juin à Rethondes, à l’endroit même de la signature de l’Armistice confirmant la défaite de l’Allemagne, le 11 novembre 1918.


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits