Ligne de démarcation

Lors de la Seconde Guerre mondiale, pendant la période du régime de Vichy, la ligne de démarcation est la limite entre la zone libre (zone sud à partir de novembre 1942) et la zone occupée par l'armée allemande. Elle est fixée par l’Armistice du 22 juin 1940. Il s’agit d’une vraie frontière soumise à de stricts contrôles. Après l’occupation de tout le pays par les forces allemandes en novembre 1942, la surveillance est réduite mais ne disparaît pas totalement.

Voir aussi « zone libre » « zone occupée » « zone interdite ».