Accueil > Outils > Mots-clés > Réconciliation

Outils

Réconciliation

Il faut attendre le début des années 1960 pour que les conditions géostratégiques rendent la tentative de rapprochement franco-allemand possible. Le chancelier Adenauer a pour objectif la réconciliation franco-allemande et la consolidation de cette relation ; le président de Gaulle vise avant tout l’émancipation de l’Europe par rapport aux États-Unis. Lors d'un voyage officiel en RFA (République fédérale d’Allemagne) en 1962, le président français reçoit un accueil triomphal en évoquant le « grand peuple allemand ».

La réconciliation se concrétise par la signature du traité de l'Élysée du 22 janvier 1963, qui donne naissance au couple franco-allemand pourtant encore fragile puisque quand le général de Gaulle quitte le pouvoir en 1969, les relations franco-allemandes sont moribondes.

Le président français François Mitterrand et le chancelier allemand Helmut Kohl sont les premiers chefs d’état à établir une réelle complicité entre les deux pays, formant l'un des nombreux couples franco-allemands qui ont marqué l'histoire des relations entre les deux pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits