Accueil > Outils > Biographies > Francisco Franco y Bahamonde

Outils

Francisco Franco y Bahamonde

Né le 4 décembre 1892 à El Ferrol (Galice) – mort le 20 novembre 1975 à Madrid. De 1939 à 1975, il fut à la tête d’un gouvernement dictatorial avec le titre de Caudillo (titre donné à un leader politique militaire et idéologique en Espagne et en Amérique latine).

Issu de la bourgeoisie moyenne de Galice, Francisco Franco grandit dans un environnement militaire fort, son père étant lui-même intendant général de la Marine. À l'âge de quatorze ans, il intègre l’Académie d'infanterie de Tolède. À dix-sept ans, il devient sous-lieutenant. Il est affecté à la garnison de Ferrol et embarque pour le Maroc en 1912. En 1915, il est promu capitaine, puis commandant. Au Maroc, il combat pendant six ans à la tête de la Légion étrangère connue pour ses exactions. Après avoir reçu la médaille militaire, il est nommé lieutenant-colonel, puis colonel. Il n'a que trente-trois ans lorsqu'il devient le plus jeune général d’Europe en  1936, il prend la tête du mouvement Nationaliste qui se soulève contre le gouvernement Républicain. Il se voit également attribuer l’armée du Maroc. Lorsque la Guerre civile éclate, il est nommé généralissime et chef du gouvernement de l’État espagnol, puis proclamé le Caudillo, le guide. À la fin de la Guerre civile, en 1939, il instaure un régime dictatorial et un parti unique. Les répressions font rage. Dans les années 1960, il décide de libéraliser et de moderniser le régime. Gravement atteint de la maladie de Parkinson, le général Franco, qui a régné en dictateur pendant quarante ans, désigne le prince Juan Carlos comme son successeur.


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits