Accueil > Outils > Biographies > Jean Moulin

Outils

Jean Moulin

Né le 20 juin 1899 à Béziers – mort le 8 juillet 1943 entre Metz et Francfort. Préfet et Résistant. 

En 1937, il est le plus jeune préfet de France. En poste à Chartres en 1940, il refuse de céder aux occupants allemands qui lui demandent de signer un document accusant les troupes coloniales françaises d’atrocités et tente de se suicider pour échapper à ses tortionnaires. Il est révoqué en novembre 1940 par Vichy. En octobre 1941, il rencontre le général de Gaulle à Londres. Ce dernier le charge de fédérer la Résistance intérieure. Parachuté en zone libre, Jean Moulin s’installe à Lyon sous le pseudonyme de « Max ». Il préside la première réunion du Conseil national de la Résistance qui se déroule à Paris le 27 mai 1943. Une dénonciation permet son arrestation par la Gestapo lyonnaise, dirigée par Klaus Barbie, le 21 juin 1943. Torturé, il meurt de ses blessures pendant son transfert vers l’Allemagne.


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits