Accueil > Outils > Biographies > Léon Blum

Outils

Léon Blum

Né le 09 avril 1872 (Paris) – mort le 30 mars 1950 à Jouy-en-Josas (Yvelines). Homme politique socialiste français. Président du premier gouvernement de Front populaire et du dernier gouvernement provisoire.

Issu d’une famille commerçante parisienne, le jeune Léon Blum publie ses propres poèmes dès l’âge de 17 ans dans un journal fondé avec son ami André Gide (écrivain français). Licencié de droit et de littérature, il adhère au parti socialiste jauressien dès 1902 et devient chef du cabinet de Marcel Sembat (Ministre des Travaux publics) en 1914. Mais son grand rôle politique, il le joue après la Première Guerre mondiale en fondant en 1920 la SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière). Il préside de juin 1936 à juin 1937 le premier gouvernement du Front populaire dont les mesures les plus marquantes sont la semaine de travail à 40h et la mise en place des congés payés. Il est livré aux Allemands par le gouvernement de Vichy. Il est transféré au Fort du Portalet et déporté en mars 1943 dans une maison à Buchenwald, dans des conditions beaucoup plus acceptables que celles du camp voisin. Le 24 avril 1945, il est emmené avec son épouse dans un convoi de prisonniers dans un hôtel du Tyrol du Sud d’où ils aperçoivent quelques jours plus tard, les premiers soldats américains. Il revient en politique après la guerre et dirigea du 16 décembre 1946 au 16 janvier 1947 le dernier gouvernement provisoire de la République française avant l’instauration de la IVe République. Il se retire enfin dans sa maison de Jouy-en-Josas.


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits