Accueil > 1936-1940 : échos de guerre > Les répercussions de la Guerre civile d'Espagne

1936-1940 : échos de guerre

 

Les répercussions de la Guerre civile d'Espagne

Une de la Gazette de Biarritz du 4 septembre 1936

Les Basses-Pyrénées sont confrontées à la violence de la guerre dès juillet 1936, avec le début de la Guerre civile en Espagne. Les habitants de la côte assistent de très près aux combats pour la prise d’Irun.

Une de la Gazette de Biarritz du 4 septembre 1936 (SDA – Pau)

Lire la transcription d'un extrait de cet article

Les premiers réfugiés passent la frontière dès juillet 1936. À partir de janvier 1939, il s’agit d’un exode massif vers la France, c’est la Retirada. Un camp est aménagé rapidement à Gurs pour les combattants Basques et les Brigades internationales. Des milliers d’autres exilés cherchent un refuge dans le département. L’opinion publique est très divisée à leur égard.

Rapport mensuel sur l’opinion publique édité par le commissariat spécial de Pau le 5 novembre 1936. 1 M 47 (SDA 64 – Pau)

Lettre de Jean Pierre Champo, instituteur à Mauléon au sous-préfet d’Oloron, lui demandant l’autorisation d’héberger un républicain espagnol. 2 juin 1939. 3 Z 80 (SDA – Pau)

Délibérations de la Commune de Saint-Jean-Pied-de-Port sur l’organisation de l’accueil des réfugiés espagnols. 14 juin 1937. 1 Z 117 (SDA 64 – Bayonne)

Lettre du maire de Laruns relative à l’accueil de 61 réfugiés. 6 avril 1939. 3 Z 80 (SDA 64 - Pau)

Des villes comme Bayonne, Oloron ou encore Mauléon se proposent pour héberger les réfugiés. Mais pour la plupart des Basques et des Béarnais, la méfiance est le sentiment dominant. C’est aussi de plus en plus l’attitude des autorités. Certains activistes, d’un camp ou de l’autre, espagnols comme français voire italiens ou allemands, font l’objet d’une surveillance accrue.

Lettre du commissaire de police de Biarritz au sous-préfet de Bayonne concernant la surveillance d’espions du frente popular. 15 décembre 1936. 4 M 166 (SDA 64 – Pau).

Article intitulé « Les agents de Franco à Paris », paru dans l’Humanité du 8 mai 1937 évoquant leurs activités à Saint-Jean-de-Luz. 4 M 166 (SDA 64 – Pau)

Lettre de l’inspecteur des renseignements généraux de Pau relative à un réseau d’espionnage et de renseignements germano-italo-franquiste. 25 juin 1937. 4 M 166 (SDA 64 – Pau)

Rapports de l’inspecteur de police spéciale d’Hendaye sur Marthe Borie de Quenin, espionne pour le compte des nationalistes. 24 novembre 1937 et 25 mai 1938. 4 M 166 (SDA 64 – Pau)

Procès-verbal de gendarmerie relatif à l’arrestation d’Antonio Dominguez. 30 septembre 1939. 3 U 41 (SDA 64 – Bayonne)

Rapport de gendarmerie relatif aux représentants du gouvernement basque séjournant à Mauléon et dans les environs. 16 avril 1939. 3 Z 80 (SDA 64 – Pau)


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits