Accueil > 1944-1945 : Violences de guerre et Libération > Les bombardements

1944-1945 : Violences de guerre et Libération

Les bombardements

Photographie du Port Vieux de Biarritz après le bombardement

Les alliés préparent le débarquement en bombardant les gares et les aérodromes. Le 27 mars 1944, une impressionnante escadrille de plus de 100 bombardiers américains, lâche 45 tonnes de bombes sur Biarritz. Le bombardement affecte peu l’aérodrome, mais détruit le centre ville. On compte près de 150 morts civils et plus de 100 blessés, ainsi qu’une quarantaine de morts parmi les Allemands.

Récit du bombardement : copie d’un article envoyé au journal La Résistance républicaine mars 1945. E dépôt Biarritz. 4 H 34 (SDA 64 – Bayonne)

Photographie du Port Vieux de Biarritz après le bombardement. Mars 1944. E dépôt Biarritz 167 ph 014 (SDA 64 – Bayonne) 

L’aérodrome du Pont-Long à Pau est lui aussi touché, mais de manière moins meurtrière.

Notice des renseignements généraux sur le bombardement du Pont-Long. 28 mars 1944. 1031 W 290 (SDA 64 – Pau)


© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits